new_hosting

News

un article à partager

«HEART OF ECSTATIC DANCE» AMSTERDAM

Une formation au renom international, donnée par des personnes fondatrices du mouvement Ecstatic Dance en Europe qui transmettent leur savoir et leur expertise avec passion.

Au coeur d’Amsterdam, la première ville en Europe à avoir accueilli cette nouvelle pratique venue de la côte Ouest des Etats-Unis, l’Ecstatic Dance, cette semaine de formation était riche en apprentissage pratiques et théoriques, en connection humaine et en développement personnel. C’est un pur hasard (vraiment ?) qui m’a amené à m’inscrire à ce stage et je ne l’ai pas regretté une minute. Il n’y a pas eu beaucoup de temps pour dormir… car la journée c’était des heures d’expérimentations, de cours théoriques et d’exercices pratiques et le soir il s’agissait d’aller voir ce que cela donne sur le terrain. A Amsterdam on trouve une Ecstatic Dance tous les jours de la semaine… pourquoi s’en priver, puisque j’étais là pour ça ?

Ce que j’ai trouvé dans ce stage de seulement sept jours, m’a époustouflé. C’était une formation si profonde du point de vue humain, mais aussi du point de vue psychologique et somatique. Depuis l’histoire de la danse dans l’humanité, à l’analyse en live de la scène d’Ecstatic Dance d’Amsterdam, qui est probablement une des plus vibrantes d’Europe, passant par des exercices qui nous questionnent sur ce qui est notre plus grand challenge que nous pourrions rencontrer et pourquoi et des sessions de danse animés à tour de rôle par les participants. Cette semaine à Amsterdam en valait deux, en stage de 9h à 19h, puis dans les soirées Ecstatic Dance le soir et entre deux à découvrir (un peu) la ville en me rendant dans le lieux le plus souvent à pied à travers ces petites ruelles typiques, traversant et longeant les canaux et les boutiques innombrables.

C’était une plongée profonde dans l’apprentissage de comment tenir un espace sûr pour les participants, comment construire une communauté inclusive et créer un voyage extatique au moyen de rituels, de guidance et de divers paysages sonores.

Le trio prodigieux qui donne cette formation est autant compétant que complémentaire, Tom Goldberg (danseur, professeur de danse, thérapeute par la danse, co-fondateur d’Ecstatic Dance Amsterdam), Caroline S’Jegers (DJ de renom, psychologue, anthropologue culturel et co-fondatrice d’Ecstatic Dance Belgique) et Léon Beckx (psychologue, Gestalt thérapeute, enseignant de 5 Rythmes et DJ). Pour en savoir plus vous pouvez aller voir le site Heart of Ecstatic Dance et si une formation dans le domaine (ou simplement une semaine d’immersion profonde dans la danse et le développement personnel) vous intéresse je les recommande chaudement.

News

un article à partager

UN CHANGEMENT DE STRUCTURE

Peut-être avez vous un jour entendu parler de “espace Yelema” ? Cette entité organisatrice d’évènements est née suite à la création d’un lieu singulier situé dans un immeuble industriel, qui ne paie pas de mine, à la rue des Bosquets 33 à Vevey, au deuxième étage. Une entrée bordée de pierres naturelles et de vieux bois et une salle arrondie à l’ambiance tropicale où trône un mur végétal faisant face à la petite forêt des Bosquets. Bref… de cette création est aussi né “espace Yelema” qui était la première expérience ayant lieu dans cette salle, dont le but était d’organiser des évènements de toute sorte centrés sur l’Être et la conscience de soi.

Depuis janvier 2021, Espace Yelema, cette entité organisatrice d’événements, a cessé d’exister. A sa place ce sont deux entités séparées qui vont occuper ce lieu:
 – Yelema dance & sound, fondée par Tabea Berz et spécialisé dans la danse en conscience, les concerts méditatifs, les stages thérapeutiques et créatifs
 – Corps Energie Alignement, créé par Severin Berz qui donne des séances individuelles, des stages et des conférences. Si vous ne le suivez pas déjà, vous pouvez le faire sur facebook et/ou vous inscrire à sa newsletter sur son site.

News

un article à partager

WHY DO WE DANCE ?

Nous dansons pour le rire
Nous dansons pour les larmes,
Nous dansons pour la folie,
Nous dansons pour l’espoir,
Nous dansons pour les peurs,
Nous sommes les danseurs,
Nous créons les rêves.

Cette magnifique citation qui est attribuée à Albert Einstein, qui était bien sûr un homme des sciences, mais aussi un humain qui aimait l’humain et qui semblait en comprendre long sur la Conscience.

Pour quoi dansons nous ?
La danse c’est du mouvement et le mouvement c’est la vie. Tout ce qui vit bouge et le mouvement peut être infiniment grand ou infiniment petit. C’est fascinant d’explorer le mouvement.

On peut danser de l’intérieur et pour l’intérieur, juste pour le ressenti, sans s’occuper de l’image que l’on projette, dans ce cas c’est de la guérison.
Ou on peut danser pour la beauté du geste, pour l’harmonie du mouvement et alors là cela devient de l’art.

Mais dans les deux cas, le mouvement est Vie.